(...) Jouant de poses hardies, éliminant tout sauf le superflu Bud en parfait foutriquet fait de ses femmes tout sauf de simples objets de décharge ou de vulgaires bécasses. Elles deviennent des polissonnes voraces amoureuses des étoiles, des hirondelles basses qui refont le printemps, des cygnes au trognon blanc plus que viande à piton. Certes Bud nous incite à les honorer de vilaines pensées. Car pantins nous sommes, pantins nous resterons, adorateurs du rut rêvant de glisser le brandi dans chaque hure. Mais ici du porc épique et de sa Sainte Charcuterie il ne reste pas grand chose (...)
Jean-Paul Gavard-Perret
 


Cliquez sur le portait de votre choix pour obtenir la totalité du tableau


Nouveau
            
          
          
      
      vignette Eve
 





















 
                             
 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement